We Raquettes au refuge du Presset dans le Beaufortain – Avec l’ESMUG

Un beau we ensolleillé est annoncé, directement le Beaufortain avec un petit groupe de motivés : Jan, James, Henrique, Marguerite et Vendula.
On est dérouté sur Moutiers par des travaux, ce qui fait qu’on se retrouve à la coopérative de fromage acheter devinez quoi?
(du beaufort bien sûr), et croiser l’ami Serges.
Nous partons de Granier (pas celui de Chartreuse!) et remontons la forêt.
Pas trop de neige avant d’arriver à Pré-Pinet où nous faisons la pause repas.

Nous poursuivons vers le Chalet du Mont Rosset où nous devons chausser les raquettes.

Pour rejoindre le refuge du Presset, nous choisissons le col du Mont Rosset afin de basculer un peu au-dessus du refuge de la Balme.

C’est le printemps, donc ça font bien au soleil et ça fait parfois des petites coulées de fonte …
Bien sûr, il faut qu’une première raquette commence à s’échapper (la faute aux lanières un peu vieilles…) pour nous ralentir…

Mais notre groupe bien motivé poursuit jusqu’à la tombé de la nuit pour atteindre le refuge du Presset, même si la fin est une peu raide…
Le refuge du Presset a été refait il y a quelques années et est plutôt classe. Et on a encore une plus belle vue sur le sommet de la Pierra Menta.
Un poêle à bois, des dortoirs au top, tout ce qu’il faut pour cuisiner.  Et on mange plutôt bien avec toues les spécialités et plats amenés par chacun.

 
(on a déjà tout mangé…)
Le lendemain, on se lève assez tôt histoire de voir le soleil enflammer un peu pointe de la Pierra Menta. 
On monte au col du Grand Fond, car la vue est plutôt sympa
(sur le Mont Blanc par exemple mais on n’a pas trouvé où c’était le plus beau, alors on a pris 2 photos) :

Lac et refuge de Presset

Le retour se fait par le col de Charbonnière, une belle montée !

 Là, c’est de la grosse réparation…

Comme on était en avance, on fait une petite séance de tests des nouveaux détecteurs de victimes d’avalanche.

 Ouf, Bonhomme de neige est sauvé!
La descente est un peu longue jusqu’à Granier, surtout quand on prend des variantes…

Bien sûr, sur le trajet retour, on se prend de gros bouchons en repassant par Moutiers pour faire l’essence. Retour pas tès tôt sur Grenoble.
(super soirée élection)

****************
Pour partager des photos de cette sortie, publier un commentaire ci-dessous en donnant un lien de téléchargement, les photos seront ensuite ajoutées à l’album du site web. sur internet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *