Week-end Pierra Menta dans le Beaufortain – Rando Esmug

La randonnée est accessible à toute personne motivée pour marcher (Entre 1000m et 1500m de dénivelé par jour)

La nuit se fera à priori en refuge (ou à la belle étoile si très beau temps)Repas à amener : 2 pique-nique + repas du soir + petit dej + 1 spécialité de chez vous ou faite maison

Le départ s’est fait depuis le Cormet de Roselend.
Nous sommes montés au lac et refuge de Presset par la Combe de la Neuva et via le col du Grand Fond. Au lac, pas de plouf, la baignade étant interdite pour cause de source d’eau potable.
Après la pause repas bien fournie en spécialités maison et régionales, sous un ciel changeant, nous sommes allé au pied de la mythique Pierra Menta (pendant que nos 2 compagnons de covoiturage la gravissaient) et nous avons poursuivi par le lac d’Amour et la remontée par le Col du Coin (avec quelques mètres bien raides sur la fin). Enfin, nous avons rejoins le refuge de la Coire et déposé nos affaires afin d’y réserver les places restantes pour la nuit.

Une petite balade s’est ensuite faite au lac des fées. (fées que nous avons cherché sans vraiment les trouver)
Une soirée s’en est suivie avec un apéro bien copieux (accompagné bien sûr de Beaufort) et des desserts de qualité ; nous avons respecté la tradition de partager d’un coup de poing le broya du Poitoux pour ensuite finir par du « thé d’Aubrac » et d’autres boissons herbeuses.
Partie de Jungle Speed  pour les plus courageux afin de poursuivre sur la lancée de poing.
Nuit bien étoilée.
Le lendemain, l’itinéraire de retour nous a conduit à gravir le Mont Coin, une montée soutenue qui fut récompensée par une vue bien dégagée sur le Beaufortain et les massifs alentours dont le Mont Blanc.

Pour rejoindre le GR, nous avons préféré aller voir le lac des Chamois que nous avons dû bien chercher pour les trouver.

Après un passage de rivière et une rapide chasse au trésor pour récupérer un appareil photo, nous avons profité du sentier avec vue sur le lac de Roselend, pour boucler notre boucle en préférant le hors-piste à la route.
Avant de rentrer sur Grenoble, nous sommes passés par la coopérative fromagère afin d’en savoir plus sur la fabrication du beaufort et se ravitailler.

**L’Album collaboratif, il suffit d’y rajouter vos photos :
www.sharypic.com/6ahys0h9qvg1rq7m

Quelques photos


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *